MES ATELIERS D'ART-THÉRAPIE EN SOINS PALLIATIFS
 
A Socrate condamné à boire de la ciguë et qui souhaitait apprendre à jouer de la lyre la veille de son exécution, son compagnon de geôle intrigué demanda : "À quoi te sert, Socrate, d'apprendre à jouer de la lyre, puisque tu vas mourir ?" Socrate répondit : "À jouer de la lyre avant de mourir".
 
Les mots des patients
 
Madame M. : « Vous savez, on vient ici pour mourir, mais en faisant ça - elle montre ses dessins -, vous nous donnez la vie ».
 
Madame J. : « Je n’aurais jamais imaginé faire ça à ce moment de ma vie, ça me donne envie de vivre ».
 
 
Les témoignages des proches
 
Madame L. est venue le lundi à l’atelier pour sa séance d’art-thérapie après deux détresses respiratoires dans le week-end.
Sursaut de vie, bouffée d’oxygène après des moments « compliqués » comme elle me l’expliquait l’air de rien.
Le plaisir de découvrir des nouvelles techniques, de se perdre dans les couleurs était plus fort que sa maladie.
Elle est tombée dans le coma le lundi soir et est décédée le vendredi après-midi.
 
Sa nièce et sa sœur sont venues me voir pour me dire que la dernière grande joie dans la vie de madame L. avait été sa séance d’art-thérapie.
« Ça a été son dernier grand bonheur. Elle nous en parlait à chaque fois et elle était toujours très fière de montrer ses productions. On a mis un de ses derniers dessins sur elle, dans son lit. ».
 
La personne en création
 
Le patient qui vient à l'atelier pour une séance d'art-thérapie n'est pas une personne malade mais une personne en création, qui s'appuie sur ses pertes, ses faiblesses, ses peurs, ses forces, sa vie, sa joie, son être au monde pour créer.
 
Se lancer dans la création, c'est sortir du rôle de victime malade et condamnée pour entrer dans le rôle de la personne créatrice qui se met en danger en faisant l'expérience de la création, dans la confrontation de sa production et d'une partie d'elle-même, en osant affronter l'inconnu.
 
Ces séances aident les patients à se sentir vivants jusqu’à la fin, à se sentir exister autrement : exister avec la couleur, les matières, les traits, la production qui devient un tiers visible, que l’on montre, que l’on donne à voir en les accrochant sur le mur de la chambre.
 
Ces créations montrent ainsi autre chose que la maladie. Elle devient un support de discussion, de partage.
 
Elle peut également prendre une valeur de trace, de témoignage de gestes ultimes avant la fin. Derrière la démarche créative, au delà du processus de transformation, il y a la possibilité de laisser quelque chose pour ceux qui restent, de transmettre ce qui a été fin.
 
Expériences
 
J'exerce l'art-thérapie avec des personnes en fin de vie à la Maison Médicale Jeanne Garnier à Paris, 1er centre de soins palliatifs d’Europe et à l'hôpital de Puteaux dans l'unité de soins palliatifs.

J'ai également pratiqué l'art-thérapie à l'Unité Fonctionnelle Douleur et Soins Palliatifs de l'hôpital Sainte Périne à Paris, sous la direction du Docteur Jean-Marie Gomas et dans le service du Docteur Ribeaucoup, responsable des lits identifiés en soins palliatifs de l'hôpital de  Vaugirard.
 
J'ai collaboré à des ateliers d’art-thérapie en psycho-gériatrie à l'hôpital Bretonneau sous la responsabilité de Brigitte Gueyraux, art-thérapeute.
Publication
Article dans La Croix du 6 novembre 2018 Jusqu'au bout, accompagner la vie
fullsizeoutput_37a.jpeg
Article dans la revue Art & Thérapie de décembre 2016 Fin de vie, soins palliatifs - Vivre encore
"La fenêtre : Ouvertures sur le Désir"
Interventions, colloques et conférences
Symposium Spiritual Care : Enjeux disciplinaires, interprofessionnels et éthiques à Lausanne les 18 et 19 octobre au 2018 organisé par Etienne Rochat, responsable de la Plateforme MS3.

Intervention sur "Du spirituel dans l'art et dans les soins thérapeutiques en particulier" avec Agnès Bressolette, psychologue.

 
Séminaire L'intimité, l'intime, la chaire, le corps du 18 juin 2016 à la Halle Saint Pierre sous la direction de Jean-Pierre Klein, psychiatre et directeur de l'Institut National d'Expression, de Création, d'Art et Thérapie (INECAT).

Intervention sur l'intimité en soins palliatifs : "Fenêtres de fin de vie"

Colloque Les Soins Palliatifs : Les alternatives thérapeutiques ou "La vie dans tous ses sens" du 28 septembre 2015 au théâtre de Neuilly organisé par le Dr Valérie Huot-Maire, Chef de Service de l'Unité de Soins Palliatifs du centre hospitalier Courbevoix-Neuilly-Puteaux
Intervention sur l'art-thérapie en soins palliatifs
Formation spécifique
 
Université Paris Sud, Espace Éthique sous la direction d’Emmanuel Hirsch
http://www.espace-ethique.org/d/1430/1443
Obtention du Diplôme Universitaire “Deuil et travail de deuil”
Mémoire de recherche “L’accompagnement par la création des personnes en fin de vie et en deuil"
http://vigipallia.soin-palliatif.org/documents/Catalogue/MEM_Grondin_2013.pdf
  • LinkedIn Social Icon
  • Instagram Social Icon
  • s-facebook