top of page

Il était une fois... Des faims de vivre



2/ Le musée brise-glace


- Je ne vois pas l’intérêt d’avoir quelqu’un à coté de moi pour dessiner. J’ai besoin de personne et surtout pas qu'on m'observe quand je peins ! 

Au moins avec cette ancienne journaliste, soixante-huitarde militante, le cadre est planté.

- Je ne peux pas dessiner comme ça, dans le vide. 

Madame 72ans me dit n’aimer que la peinture figurative.

- L’art abstrait pour moi c’est du papier peint, ça m’ennuie ! 

Je saisis sa remarque qui me fait sourire.

- J’ai une mallette avec plein de reproductions de « papier peint », ça vous plairait de les voir ? 

Je sors mes cartes postales avec des peintures de Klee, Rothko, Kandinsky, Jawlensky, Degas, Monnet, Sérusier, Vuillard, Van Dongen, Matisse, Poliakoff, Munch… ponctués de « Mouais », « Non ! »

- Ah, là Miro vous allez me dire que c’est encore du papier peint ! 

- Non, Miro me fait rire ! me dit-elle en se saisissant de la carte. Je ne comprends pas Miro mais son côté ludique m’amuse.

L’ambiance est plus détendue, Madame 72ans est moins sur la défensive. En silence, elle fait défiler les cartes.

- Vous n’avez que des peintures du XIXème et XXème siècle et pas avant ? Moi j’adore Vermeer !

Elle s’attarde sur une carte, mi-figurative, mi-abstraite, et commence à me raconter ce qu’elle voit, ce que ça lui évoque. Elle s’évade, avec un équipage en Arctique, au milieu des glaciers, à la cherche d’un refuge…

- Si vous le souhaitez, vous pourrez repartir de cette image la prochaine fois pour créer une peinture. 

- Pourquoi pas. Vous revenez quand ? 

- Mardi.

- Ok, alors mardi à 14h30.

- C’est noté.

Madame 72ans est décédée le lundi.


Merci de m'avoir accordé votre attention pendant ce récit. Je reste convaincue que l'ouverture à la création peut apporter des bénéfices significatifs tant sur le plan professionnel que personnel.

N'hésitez pas à me contacter si vous souhaitez en discuter davantage.

Ensemble, continuons à favoriser un environnement où le mieux-être et le développement individuel sont au cœur de nos préoccupations.


06 61 95 01 81


2 vues0 commentaire

Comentários


bottom of page